Lifestyle

Blocage émotionnel – on en parle ?

Hello mes chatons adorés

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un sujet qui m’atteint depuis plusieurs années maintenant et qui touche un grand nombre d’entre vous.

 

LE BLOCAGE EMOTIONNEL

Ou également blocage affectif est, par définition, un barrage psychologique inconscient qui empêche de vivre pleinement. En réalité, c’est le subconscient qui dicte des réactions dans le but de se protéger. Ces réactions résultent généralement des situations passées traumatisantes dont le subconscient a gardé des traces.

 

COMMENT S’EST-IL PRODUIT ?

Dans mon cas ça a commencé pendant ma relation avec mon premier amour qui a duré 3 ans. En effet, au début comme dans tous les couples, tout est beau et tout est rose au-delà même des disputes qui viennent parfois gâcher votre quotidien. Je sais que tu liras probablement ce texte J. mais sache que je ne dénigre en aucun cas notre relation passée et tu le sais très bien… !! Et puis un jour, pour qui pour quoi tout s’effondre. Alors oui dans cet article, je vais vous dévoiler un bout de cette histoire. Parce-que je n’ai pas honte de celle-ci et je n’ai plus honte du mal qu’elle m’aura fait malgré tout, même si j’en garde un très bon souvenir aujourd’hui car au-delà de ça, les meilleurs moments eux aussi ont bien été présents.

Je n'ai pas honte de dire aujourd'hui que j'ai été trompée à plusieurs reprises

Ce qui m’a énormément blessé, surtout quand c’est votre premier amour et à la fois le premier garçon à qui vous vous donnez corps et âme pour la première fois. Et évidemment, lorsque j’ai découvert cela, ça m’a profondément anéantie et puis, une tonne de questions tournent en boucle dans ma tête « pourquoi ? je ne suis plus désirable à ses yeux ? il a trouvé mieux que moi, mieux que ce que je peux lui apporter ? ». Et ça n’en finissait pas.

Je n'ai pas honte de dire qu'il m'a quitté pour une autre

Et vous savez quoi ? Malgré tout ça, je me suis toujours montrée présente quand ça n’allait pas dans leur couple, si bien même que je faisais tout pour arranger les choses, parce-que je l’aimais et que je ne voulais pas qu’elle souffre à son tour.

Je n'ai pas honte de dire que j'ai accepté de revenir à chaque fois

Parce-que oui malgré tout ça mon amour pour lui était si fort et si sincère que je voulais croire de toutes mes forces à notre histoire. Mais c’est là que les choses se sont compliquées pour moi. J’ai perdu toute confiance en moi, n’osant presque plus me regarder dans un miroir. J’ai passé presque toutes mes nuits à ses côtés à lui demander « qu’est-ce que tu aimais chez elle ? tu préférais ses formes aux miennes ? ». De véritables complexes qui sont apparus, moi qui aimait tant mon 75A et ma taille 34. Je me dégoûtais littéralement. Je n’avais plus envie de manger et je n’allais presque plus en cours non plus. J’étais comme morte de l’intérieure. Je me rappelle d’ailleurs de la fâcherie que j’avais eu avec mes parents « y en a marre de te voir dans cet état Laetitia, il faut que tu te reprennes en main » et des paroles de mon père aussi « je veux ton bonheur ma chérie et si il ne te rend pas heureuse, il faut que tu le quittes ».

Et la troisième année a commencé et il s’était métamorphosé. J’avais l’impression de retomber amoureuse d’un autre homme, tant la relation avait pris une autre tournure. On était complice, on riait et se chamaillait, on était amoureux plus que jamais. J’ai d’ailleurs petit à petit repris un peu confiance en moi et j’étais un peu mieux dans ma tête. Je me disais d’ailleurs « j’ai beaucoup souffert serte, mais s’il fallait passer par là pour être heureuse aujourd’hui, j’en suis heureuse ». C’était la relation que tout le monde nous enviait, tant par la durée que par la force de nos sentiments sincères. On était fait pour être ensemble, c’était une évidence à nos yeux et aux yeux de tous.

Enfin... c'est ce que je croyais

Je me rappelle de cette veille au soir, tout allait encore tellement bien. On s’était appelé, on s’était souhaité bonne nuit. On se disait surtout que l’on s’aimait plus que tout et qu’on se manquait.

Et puis ce matin là en me réveillant, j’ai compris. J’ai descendu les marches pour aller déjeuner, j’ai regardé ma mère et je lui ai souri. Etonnée de me voir « rayonnante » à ce point dès le matin, elle me demanda « qu’est-ce qui vaut un beau sourire ? ». Je lui ai alors répondu « je vais le quitter aujourd’hui, c’est fini ». Elle me regarda les yeux grands ouverts « comment ça ma chérie tu vas le quitter ? ce n’est pas possible votre couple est si beau aujourd’hui ». Oui maman. Moi aussi c’est ce que je croyais. Oui il est devenu un homme formidable que toutes les filles rêveraient, oui aujourd’hui il m’aime vraiment mais moi maman, je ne l’aime plus. Elle m’a alors répondu « fais ce qui te semble le mieux pour toi ma chérie ». Et je lui ai annoncé que c’était fini, qu’il n’y avait plus de retour en arrière possible.

Je sais que j’ai pu lui briser le coeur à ce moment là et c’est peut-être égoïste de ma part, mais je n’avais plus aucune pitié et je n’allais plus revenir. Je ne pensais d’ailleurs pas que c’était moi qui allait le faire et d’une aussi grande facilité. Parce-que oui, pendant cette nuit-là c’était évident. J’avais eu un déclic inconsciemment.

 

TROIS ANS PLUS TARD

Et aujourd’hui, ça fait trois ans et demi que je suis seule. Je ne me suis jamais sentie prête à me remettre avec quelqu’un. Non seulement parce-que j’en avais pas envie, mais aussi parce-que je ne voulais plus prendre le risque de me faire briser le coeur une seconde fois. Je vous passe en détails les réflexions de certaines personnes « mais comment tu fais ? respect parce-que moi je ne supporte pas d’être seule. C’est possible qu’une si jolie fille comme toi soit célibataire depuis tant d’années ? ». Et bien si. Je préfère être seule que de me donner à n’importe qui. Maintenant chacun sa vision des choses et je ne dénigre en aucun cas les personnes qui font ça. Je n’ai pas honte de dire que je supporte plutôt bien mon célibat, même si dans le fond, je rêverais de retrouver quelqu’un qui pourrait m’aimer autant que moi je pourrais l’aimer en retour, avec qui je pourrais probablement faire ma vie. Et je sais pertinemment qu’aujourd’hui, c’est très dur. Non seulement parce-que la génération d’aujourd’hui n’est plus ce qu’elle pouvait être autrefois, mais aussi parce-que la mentalité n’est elle plus la même non plus. Cette manière que les hommes ont aujourd’hui de brusquer les filles… oui j’ai eu des garçons pendant trois ans qui ont été derrière moi, qui m’ont parfois même attendu… mais cette façon de précipiter les choses m’ont fait ressentir du dégout. Et ça me désespère parfois. Et parfois, ça me conforte dans mon choix de rester ainsi. Et puis il y a le sentiment de ne plus être intéressante envers les « copines », parce-qu’évidemment en 2017, ne pas avoir de petit-ami c’est un peu la loose tu comprends, on n’a plus rien à raconter. Aha… ben désolée les chéries… vous aussi parfois vos histoires de couple me font chier, parce-que vous me donnez l’impression que votre vie ne se pimente pas au-delà de ça et je trouve ça bien dommage.

 

ET AUJOURD’HUI

Et aujourd’hui, visiblement, ma façon de voir les choses change peu à peu. J’arrive à me dire « si je dois faire une rencontre, et bien pourquoi pas… si il y a le déclic, pourquoi pas et puis… si il n’y est pas tant pis ça sera pour la prochaine fois ». Et en réalité… suis-je réellement prête à aimer quelqu’un d’autre ? Suis-je réellement prête à me donner autant pour quelqu’un d’autre ? Suis-je réellement prête à me sacrifier pour quelqu’un d’autre ? Suis-je réellement prête à prendre le risque de souffrir, une seconde fois ? ». Je ne sais pas vraiment… et puis tôt ou tard le destin me le dira.

Le pire dans tout ça, c’est que je me suis tellement renfermée qu’aujourd’hui, là tout de suite maintenant, je ne saurais vous dire ce que ça fait quand on a l’impression d’avoir des sentiments naissants pour quelqu’un parce-que j’ai l’impression d’avoir tout oublié… J’ai même parfois l’impression de ne jamais avoir ressenti ça.

Je regarde les couples d’aujourd’hui autour de moi et j’en vois tellement se déchirer que ça me fait royalement de la peine. Ca me peine de voir que certaines filles persistent à s’emprisonner avec des garçons non plus par amour, mais surtout par habitude. Et j’ai envie de dire à ses filles là… réveillez-vous mes belles. Il est grand temps de vivre le bonheur que vous avez toujours mérité et qui vous attend peut-être autre part. En fait, j’aimerais vous donner la force de vous lever un matin et que votre vie change. J’aimerais redonner le courage à toutes ses filles qui l’ont perdu à cause d’un garçon, qui ont perdu leur confiance en elle. Parce-que vous méritez d’être aimées pour celles que vous êtes et non pas pour celles qu’ils voudraient que vous soyez. Vous méritez d’être heureuse tout simplement avec quelqu’un qui vous aimera corps et âme. Je vous le souhaite. Et un dernier conseil… ne coupez jamais les ponts avec vos amitiés les plus précieuses pour un garçon. Sachez que malgré tout, vous êtes toujours seule dans votre couple. Les amis et la famille sont importants, ce sont les seuls qui ne vous laisseront jamais tomber quoi qu’il arrive. Apprenez à faire la part des choses. Il y a un temps pour tout.

NB : malgré mon vécu avec cet homme, il est une personne que j’apprécie beaucoup encore aujourd’hui pour l’homme qu’il est devenu. Et je l’embrasse très fort s’il passe par là.

J’espère que cet article vous aura plus. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire et me dire si vous avez vécu la même chose, ou un cas similaire, et si oui, j’aimerai savoir votre parcours.

Pleins de gros bisous ♡

@soulsensitive

14 thoughts on “Blocage émotionnel – on en parle ?

  1. Juste parfait cet article ! Très bien écrit 🙏🏻 Je pense qu’il pourra en aider plus d’un(e), en tout cas c’est un sujet très intéressant ! ❤️ Merci pour cet article 😘

    1. Merci beaucoup c’est très gentil ♡ J’espère en effet aider beaucoup de filles à ouvrir les yeux…

  2. Ma belle, ton article se lit tout seul, on se sent bien à tes côtés. Merci de ces belles et difficiles confidences. Mais ta démarche est la bonne. J’ai 39 ans aujourd’hui, il m’aura fallu passer par 5 ans de célibat après 6 ans de vie avec un homme qui m’a littéralement « foutue en l’air ».. que je suis heureuse aujourd’hui d’en être sortie, d’avoir été seule m’a permise de bien voir la gente masculine.. et je peux vous dire que restez seule est un bien pour Vous.. la solitude peut faire peur mais je peux vous dire que si on désire avoir un homme qui nous aime comme nous sommes il faut y croire! Il m’aura fallu 5 ans pour rencontrer l’homme de ma vie, celui pour qui je donnerai tout, celui qui donnerai tout pour moi! Alors oui moi je fais partie du gang — mieux vaut être seule que mal accompagnée!
    ❤️ Merci pour ce moment d’intimité ❤️

    1. Merci pour ce joli compliment. Cela me fait vraiment de bien, je ne savais pas comment aborder les sujets. Alors j’ai fait de mon mieux car ce n’est pas évident. Effectivement je pense que le meilleur moyen de prendre du recul et de voir les choses différemment est de rester seule et peu importe ce que les autres peuvent penser. Je suis heureuse pour toi que tu ai trouvé l’homme de ta vie, comme toutes femmes, tu le mérites. Je te souhaite que le meilleur et merci de t’être confié aussi ♡

  3. Très bel article, felicitations tu as traduis ce que j’ai subi pendant 1 an aujourd’hui, mais comme toi j’ai eu la chance de grave à mon entourage et ma rare de vaincre me relever et me sentir mieux que jamais dorenavant, pas une autre fois dans ma vie, je me rabaisserai vis à vis d’un homme, me sentirai en infériorité ou en quelconque désavantage. Soyons nous mêmes que cela plaise ou non. Félicitations !

    1. Exactement ! On ne doit plus se faire rabaisser par les hommes… on ne doit pas subir ça non plus… merci beaucoup ma belle ♡

  4. Tellement beau ton article, J’ai l’impression de lire ma vie… J’en ai même verser des larmes. Si seulement je pouvais avoir le courage de faire comme toi! Mais j’y arrive pas, dans le fond j’essaye de me convaincre que ça ira mieux un jour ou l’autre.

    1. Et bien je t’envoie pleins d’ondes positives pour la suite ma belle. Ça me peine beaucoup pour toi parce que je sais que ça fait… J’espère que ça va s’arranger entre vous, ou si ce n’est pas le cas que tu aies le courage de penser à ton bonheur. Je te fais pleins de bisous et sí tu as besoin n’hésitez pas à me contacter sur IG. Bisous ♡

  5. Ton article est vraiment très bien rédigé et je pense que oui, il aidera beaucoup d’entre nous.
    J’ai eu une relation de 2ans et demi, il m’a quitté il y a quelques mois on ne se parle qu’au boulot et encore car oui nous travaillons ensemble.
    Actuellement, je vois quelqu’un mais honnêtement je ne pense pas être prête à aimer de nouveau comme j’ai aimé le précédent car au jour d’aujourd’hui, je l’ai aimé je l’aime et je pense que ça sera toujours ainsi au fil des années mes sentiments seront certes moins prononcés à son égard mais je sais qu’il restera dans mon coeur.. pour moi c’était mon âme soeur.
    Je ne souhaite que son bonheur car je l’aime, je n’ai pas su être à la hauteur lors de notre relation et ça me désole beaucoup mais c’est comme ça, on ne change pas le passé.

    Je pense qu’il faut juste du temps, ne pas précipité les choses..
    Par contre c’est bien de faire de nouvelles rencontres, vraiment. Parfois ça n’aboutira à rien mais ça fait du bien de parler à des personnes neutres.

    Bisous ma belle, l’amour reviendra ❤

    1. Je pense que prendre son temps est la meilleure solution, et surtout de ne pas se forcer à quoi que ce soit. Cela ne fera qu’empirer les choses… je te souhaite pleins de courage en tout cas ça ne doit pas être évident, j’essaie de me mettre à ta place… bon courage ma beauté ♡

  6. Je te suis depuis qqs semaines maintenant. Tu as un vrai don pour l écriture agrémenté de magnifiques photos! Bravo laetitia, continue ainsi… tu es la grande sœur/confidente de nombreuses lectrices.
    Une collègue…

    1. Merci beaucoup Sabrina c’est super gentil et cela me fait énormément plaisir… je suis contente que cela te plaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *